Quand on parle de contrats d’assurance vie, on parle d’une multitude de contrats de nature diverse subdivisée en trois grandes catégories de contrats. Quels sont alors les différents contrats d’assurance vie bforbank disponible sur le marché ?

Les contrats d’assurance « en cas de vie »

Le capital différé : il prévoit à l’échéance du contrat, un versement unique, libre ou périodique de capital au souscripteur si ce dernier est vivant avec possibilité d’ajouter une contre-assurance permettant à un bénéficiaire choisi de recevoir le capital en cas de décès de l’assuré avant la fin du contrat.

La rente viagère : elle peut être immédiate ou différée. Elle est immédiate lorsque le souscripteur perçoit immédiatement la rente après le dépôt du capital instantanément converti en rente perçue à vie. On parle de rente viagère différée quand le souscripteur ne perçoit la rente qu’après un temps déterminé avec des versements sur la période d’épargne.

Les contrats d’assurance « en cas de décès »

  • La temporaire décès : le souscripteur assure à travers ce contrat le versement d’un capital au bénéficiaire de son choix après son décès.
  • Le contrat « Vie entière » : c’est le même principe que la temporaire décès sauf qu’ici le contrat a une durée indéterminée et c’est le décès de l’assuré qui marque la fin de celui-ci.
  • Rente éducation : ce contrat stipule qu’en cas de décès du souscripteur, les enfants à charge percevront une somme d’argent pendant le temps que durera leurs études.
  • Rente survie : c’est un contrat qui prévoit le versement d’un capital ou d’une rente à un individu handicapé à la mort de ses parents.
  • Les garanties complémentaires sont assorties aux contrats pour s’appliquer en cas d’incapacité temporaire de travail, d’invalidité et de perte d’emploi, en cas de décès accidentel, en cas d’accident aérien, etc.

Les contrats d’assurance « mixte »

  • Mixte : il prévoit, soit le versement du capital à l’assuré s’il est en vie au terme du contrat, soit c’est son bénéficiaire légitime qui touchera le capital s’il venait à décéder avant la fin du contrat.
  • Contrat à terme fixe : Permet de constituer avec des versements réguliers un capital pour vos petits-enfants tout en fixant la date à laquelle ils pourront le percevoir que vous soyez en vie ou non. Retenez qu’en cas de vie du souscripteur au terme du contrat, celui-ci risque d’être requalifié en donation indirecte. Cette fiscalité jugée incertaine conduit peu d’assureurs à proposer ce contrat.
  • Vie universelle : similaire à la mixte sauf qu’ici il est permis au souscripteur une certaine modification de l’importance relative de l’épargne et des garanties en cas de décès grâce à une garantie « plancher ».
  • Capital différé avec contre-assurance.
  • Vie entière différée avec contre-assurance.
  • Rente viagère différée avec contre-assurance.